Premières expériences de lecture d’applications littéraires sur iPad pour des élèves de 7 à 10 ans : le choix des enseignantes

Quoi:
Panel
Quand:
11:45 AM, jeudi 9 mai 2019 (30 minutes)
Où:
BAnQ Grande Bibliothèque - Salle M.455
Discussion:
0

Christine Boutevin, Université de Montpellier


La présente réflexion porte sur l’usage d’applications de littérature de jeunesse en contexte d’enseignement-apprentissage de la lecture aux cycles 2 et 3 (7-10 ans). Dans une perspective didactique, il s’agit de s’interroger sur l’introduction d’un iPad, conçu comme support de lecture, ceci alors que l’on sait que l’utilisation de tablettes numériques demeure rare dans la classe de français (Beaudry et Brehm, 2017) et constitue une innovation pédagogique.

Deux environnements professionnels, l’un en formation, l’autre en réseau d’éducation prioritaire en zone rurale, sont étudiés. En master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation), une étudiante stagiaire s’interroge sur l’usage des applications dans sa classe en responsabilité et se saisit de ce questionnement pour réaliser son mémoire de fin d’année. Dans un Regroupement pédagogique intercommunal (RPI), une professeure des écoles plus expérimentée qui, depuis trois ans, s’est impliquée dans un travail collaboratif avec une chercheuse en didactique de la littérature, sur la base de relations interpersonnelles, propose de faire découvrir à ses élèves de « nouvelles formes littéraires numériques » (Lacelle et Lieutier, 2014).

Il est donc question tout d’abord de comprendre les particularités des œuvres sélectionnées pour la classe : Imagica, une appli-livres et L’ours et la lune, un eBook, adaptation hypermédiatique d’un livre imprimé (Louichon et Acerra, 2017). Puis grâce à des entretiens, sont mises en évidence les raisons du choix par les enseignantes de ces œuvres et les intentions de ces professionnelles qui visent à former de jeunes élèves à la lecture de la littérature numérique pour la jeunesse ainsi qu’à développer des compétences en lecture, mais également des compétences spécifiques au numérique (Acerra et Louichon, 2018; Brehm et al., 2018; Lacelle et al., 2015).


Bibliographie

Acerra, E. et Louichon, B. (2018). Lire et débattre autour d’une application hypermédiatique de littérature pour la jeunesse à l’école primaire : étude exploratoire. Textura, 20(42), 34-59.

Beaudry, M.-C. et Brehm, S. (2017). L'utilisation du iPad en classe de français au secondaire : quels usages par l’enseignant? Revue de recherches en littératie médiatique multimodale, 5.

Brehm, S., Beaudry, M.-C., Lacelle, N. et Lebrun, M. (2018). Un état de la recherche sur la lecture numérique. Dans M. Brunel et F. Quet (dir.), L’enseignement de la littérature avec le numérique (p. 21-38). Bruxelles, Belgique : Peter Lang.

Lacelle, N. et Lieutier, P. (2014). Littérature numérique : typologie, caractéristiques et écriture collaborative. Québec français, (173), 56-57.

Lacelle, N., Lebrun, M., Boutin, J.-F., Richard, M. et Martel, V. (2015). Les compétences en littératie médiatique multimodale au primaire et au secondaire : une grille d’analyse transdisciplinaire. Dans L. Lafontaine et J. Pharand (dir.), Littératie : vers une maitrise des compétences dans divers environnements (p. 168-184). Québec, Canada : Presses de l'Université du Québec.

Louichon, B. et Acerra, E. (2018). Remédiatisation du livre dans les applications hypermédiatiques de littérature pour la jeunesse. Revue de recherches en littératie médiatique multimodale, 8.

Mon horaire

Ajouter à Mon Horaire comme Favoris