Sophie Stévance


Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en recherche-création en musique, Sophie Stévance est altiste et artiste lyrique de formation, Professeur agrégée de musicologie, elle dirige le site Université Laval de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM-ULaval), en plus du Laboratoire de recherche-création en musique et multimédia (LARCEM) et du Groupe de recherche-création en musique à la Faculté de musique de l’Université Laval. Elle se consacre à l’étude des musiques expérimentales et actuelle(s), plus particulièrement à la pratique contemporaine du chant de gorge par l’artiste Tanya Tagaq, le tout dans une perspective de recherche-création. Elle est l’auteur de plusieurs livres, incluant Pour une éthique partagée de la recherche-création (avec S. Lacasse et M. Desjardins [2019]), Research-Creation in Music and the Arts: Towards a Collaborative Interdiscipline (avec S. Lacasse, 2018), Quand la musique prend corps (avec M.Desroches et S. Lacasse, 2014), Les enjeux de la recherche-création en musique (avec S. Lacasse, 2013), Musique actuelle (2011), Composer au XXIe siècle (2010), Duchamp, compositeur (2009) ou Tessier, L’Itinéraire du timbre (2006). Elle a reçu deux prix de l’Académie Charles-Cros (2006 et 2010), était finaliste pour le Prix Opus 2014 et 2015, le Prix du Livre de l’année 2018 par l’IASPM-Canada, et est récipiendaire de nombreuses subventions de recherche (Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, Fonds de recherche québécois, Fondation Canadienne pour l’Innovation / Fonds des Leaders). Elle poursuit en outre des activités de création et de recherche-création dans le domaine opératique et de la réalisation phonographique.





Jeff Packman
  
Jeff Packman (Ph.D., Université de Californie à Berkeley) est un ethnomusicologue spécialisé dans la musique brésilienne, la musique populaire des Amériques et la théorie culturelle. Il a mené des études sur le terrain approfondies et continues à Bahia, au Brésil, depuis 2002, se concentrant sur les enjeux de race, de classe sociale et de politique culturelle de la création musicale professionnelle. Cette recherche a servi de base à des articles dans des revues telles que Latin American Music Review, Black Music Research Journal et Ethnomusicology, ainsi qu’à une monographie devant être publiée par Wesleyan University Press. Depuis 2007, Jeff collabore également à un projet financé par le CRSH et portant sur diverses manifestations de la samba de roda, pratique musicale et de danse afrodiasporiques dans les régions rurales de Bahia. Ses écrits sur la samba de roda ont été publiés dans plusieurs livres collectifs ainsi que dans des revues, notamment Ethnomusicology Forum et Black Music Research Journal. Son dernier projet, soutenu à nouveau par le CRSH, portera sur les sons, les mouvements et la politique culturelle des festivals de Juin à Bahia. Il enseigne actuellement à l'Université de Toronto, où il coordonne les divisions de musicologie, d'ethnomusicologie et de théorie de la musique.