Vous êtes connectés en tant qu'administrateur. Cette page est en cache jusqu'à Mon, 15 Aug 2022 06:41:39 GMT. Prévisualisez la dernière m-à-j en cliquant Rafraîchir.
Déconnecter

4- De la restauration à la rétromania : l’influence néfaste du passé chez Adorno et Reynolds - Danick Trottier, Université du Québec à Montréal (UQAM)

Quand:
4:00 PM, vendredi 24 mai 2019 (2 heures)
Comment:
Discussion:
0
En 2010, l'influent critique Simon Reynolds fait paraître Retromania. Pop’s Culture Addiction to its Own Past, livre dans lequel il s’attarde à l’évolution des musiques populaires pour mieux saisir les valeurs qui guident les années 2000. Dans le contexte du renouvellement de genres appartenant au canon des musiques populaires, comme le garage rock et le folk rock, Reynolds critique la nostalgie qui gagne la culture de l'époque par l'accès infini aux objets du passé. Or sa rhétorique n'est pas sans rappeler celle qu’Adorno a développée dans sa carrière de critique et qu’il a consolidée dans son livre culte Philosophie der neuen Musik de 1949. Si la dialectique négative à laquelle a recours Adorno est étrangère à Reynolds, ce dernier n'en construit pas moins un versant positif de l'histoire des musiques populaires par rapport à un versant négatif où les musicien.nes finiraient par faire du passé une béquille pour composer et parvenir au succès.

Dans le cadre de ce colloque où il s’agit d’interroger « le passé et le futur des musiques populaires », le rapprochement entre Adorno et Reynolds, tout en prenant en considération les différences qui prédisposent à la production de leur discours, m’apparaît pertinent pour mettre en lumière le rapport à la fois motivant et anxiogène que la création entretient avec le passé. C’est ainsi que la conférence mettra en relief la manière dont le passé est jugé comme délétère lorsque des musicien.nes aussi différent.es que Stravinski, Hindemith, The White Stripes et Ariel Pink en viennent à être jugé.es à travers une coupe temporelle où le progrès, l'innovation et l'originalité servent de valeurs refuges, conception qui occulte la façon dont l’héritage a de tout temps été une source d'inspiration pour les musicien.nes.

Participant.e
UQAM

Partager