Isabelle Laurier, EVOQ Architecture - De la consultation à la co-création : les aérogares depuis 30 ans & Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux

De la consultation à la co-création : les aérogares depuis 30 ans
Depuis plus de trente ans, EVOQ cherche à créer une architecture à lʼimage des Inuit, en concevant des environnements bâtis culturellement pertinents. En identifiant les enjeux liés à la création dʼune architecture significative pour les Inuit, nous avons contribué à la réappropriation de leur environnement bâti, une sorte de nordicité métissée contemporaine Entre 1983 et 2019, sʼest passée une évolution et une révolution étonnante au coeur de la réconciliation; nous avons conçu neuf aérogares au Nunavik et au Nunavut, les jalons importants dʼune passionnante histoire de réappropriation culturelle par les Inuit. Partir à la quête de leur vision afin que lʼart et lʼarchitecture conjuguent leurs efforts pour donner vie aux thèmes - souvent des symboles culturels puissants - choisis par les communautés. Les inspirations, sources de fierté, parlent de leur identité. À travers cette activité de co-création, lʼarchitecture participe activement à ce processus où le narratif prend forme. La trame narrative à laquelle nous donnons forme représente la vision du monde des Inuit. Chaque aérogare évoque une communauté. Nous explorons sa culture orale (histoires, légendes, protocoles, cérémonies, etc.) sa culture matérielle, sa flore, sa faune, la production de ses artistes et sa langue. Voici une belle histoire de réconciliation.
Inuit Qaujimajatuqangit : art, architecture et savoirs ancestraux

Lʼexposition est le résultat dʼun concours qui a mis à contribution des artistes Inuit à la grandeur du territoire Inuit Nunangat (Nunatsiavut, Nunavik, Nunavut et Inuvialuit). Cette initiative est la première du genre dans lʼhistoire, somme toute récente, de lʼart inuit canadien. Appelés à soumettre une œuvre pour un projet dʼintégration à lʼarchitecture de la nouvelle Station Canadienne de Recherche dans lʼExtrême-Arctique construite à Ikaluktutiak (Cambridge Bay), au Nunavut, les artistes ont créé des œuvres illustrant la contribution des savoirs ancestraux Inuit au développement des sciences et technologies de calibre mondial, toujours en utilisation, tout en mettant de lʼavant la débrouillardise et lʼingéniosité (Qanuqtuurniq) des peuples inuit dʼhier et dʼaujourdʼhui. La cinquantaine de dessins et de sculptures présentés dans le cadre de cette exposition ont été réalisés par les participants du concours et se déclinent tous sous la même thématique : Honorer le génie créatif intemporel des Inuit. En collaboration avec les artistes Inuit, les dessins à petite échelle et la sculpture soumis par les artistes ont été agrandis numériquement aux dimensions réelles de lʼédifice. Après avoir été à la Guilde pendant plus dʼune année, lʼexposition itinérante est présentement au Saguenay. Nous vous présenterons une partie de ce corpus.

Partager