Paysage culturel du Nunavik - Hilda Snowball & Marie-Pierre McDonald

La préservation des paysages culturels est importante, non seulement du point de vue historique, mais également pour empêcher la perte d'un patrimoine naturel et humain. Les camps traditionnels auto-construits sont des éléments déterminants du paysage culturel du Nunavik. Leur structure et leur apparence simples dissimulent une étonnante résilience. Au Nunavik, en dehors du paysage politique des secteurs urbanisés, se trouve un paysage humanisé où nature, activités et culture expriment la longue et étroite relation que les Inuit entretiennent avec la nature. Avec l'expansion rapide des communautés, comment protéger le paysage traditionnel comme patrimoine vivant du Nunavik? Les outils et les politiques de planification sont-ils suffisants pour préserver et gérer les paysages culturels du Nunavik?