Visions de l’avenir urbain du Nunavut : Pratiques spatiales et tactiques territoriales - Lola Sheppard

L'Arctique canadien, et le Nunavut particulièrement, est l'une des régions à la croissance la plus rapide au pays, ce qui soulève la question d’un urbanisme Arctique autochtone. Sous cet angle, l’un des défis culturels du Nord canadien en rapide urbanisation relève de l’établissement permanent, avec ce qu’il comporte de structures spatiales, temporelles, économiques et institutionnelles imposées et contraires aux modes de vie traditionnels, profondément liés à la terre et aux saisons. Au cours des soixante-quinze dernières années, l'architecture, les infrastructures et la forme des établissements ont été importés et ont servi d'outils de colonisation spatiale ayant neutralisé les spécificités culturelles et géographiques locales. Alors que les communautés du Nunavut continuent de croître à un rythme rapide, de nouveaux cadres de planification sont nécessaires. Cette présentation souligne trois idées ou approches qui pourraient constituer le début de pratiques de planification plus respectueuses de la culture pour le Nunavut: 1) redéfinir ce qui pourrait constituer un vocabulaire vernaculaire urbain nordique et son rôle dans la conception, 2) remettre en cause le plan directeur au profit d'un urbanisme informel, et 3) encourager des approches de planification qui incluent des stratégies territoriales plus sensibles à la géographie, au paysage et à la saisonnalité.

Présentateur