Entre francophonie et autochtonie : « Choisir » l’école franco-nunavoise pour mes enfants inuits - Laura Thompson

Thème:
Éducation
Quoi:
Talk
Quand:
30 minutes
Où:
Pavillon Sherbrooke (SH) - Amphithéâtre (SH-2800)
Discussion:
0
Cette communication propose d’aborder la question suivante : Quand les parents francophones et francophiles choisissent l’école franco-minoritaire dans un contexte autochtone majoritaire pour leurs enfants inuits, quelles sont les conséquences de ces choix?

Je suis francophone, née et élevée par un couple exogame à Sudbury en Ontario, en milieu majoritaire anglophone. Je suis anaana de deux enfants inuits, nés et élevés par un couple exogame à Iqaluit au Nunavut, en milieu majoritaire autochtone. Comme ancienne élève de l’école Saint-Pierre, à Sudbury, je suis ayant droit. Comme ancienne enseignante de conseils scolaires francophones en Colombie-Britannique et en Alberta, je suis fière de mes réalisations en éducation francophone en milieu minoritaire. Toutefois, les réalités vécues comme anaana d’enfants inuits inscrits à l’école des Trois-Soleils à Iqaluit me font remettre en question d’une part le mandat de l’école francophone (surtout en pays inuit) et d’autre part le « choix » d’anaana et d’ataata d’y envoyer leurs enfants. Depuis quelque temps, mon mari et moi soulevons des questions citoyennes et identitaires importantes auprès de l’école, de la Commission scolaire francophone du Nunavut et du ministère de l’Éducation du gouvernement du Nunavut – des questions reposant sur une reconnaissance sincère du contexte pluraliste, nordique et inuit qu’est le Nunavut.

Cette communication se veut une porte d’entrée sur les perspectives de parents d’enfants inuits de la seule école francophone du Nunavut afin de discuter et d’analyser ce qui s’y passe concrètement. En partageant quelques exemples concrets d’enseignement et d’apprentissage, j’espère ouvrir le discours sur le pluralisme francophone en contexte autochtone et ouvrir la voie à la réconciliation afin d’établir de relations saines et respectueuses entre Nunavummiuts .

Présentateur
NTI