Intégrer l’éducation à la nordicité dans les référentiels de la formation à l’écocitoyenneté : Exploration d’enjeux d’éducation au Québec - Carlo Prévil, Katerin Elizabeth Arias Ortega

Depuis le tournant des années 90, dans l’ensemble des agendas fédéraux et provinciaux, les études sur le Nord semblent privilégier des enjeux de développement économique. On peut se questionner d’un certain décalage pour la prise en charge de l’éducation interculturelle, l’éducation environnementale et la formation écocitoyenne face aux complexités des systèmes socio-écologiques du Nord. En effet, les études sur le « Nord » peuvent évoquer des préoccupations de production et de transmission de savoirs très différentes par rapport à la langue, la culture et les ressources, selon qu’on se positionne dans une perspective autochtone ou non autochtone.

Dans cette communication nous chercherons à circonscrire un cadre pour le développement d’une éducation à la nordicité, en relation avec l’éducation autochtone et l’éducation interculturelle. Nous étudions les enjeux des composantes des programmes de formation par rapport aux réalités sociales et territoriales découlant des modèles d’établissement des communautés, particulièrement au Québec (Canada), dans leurs dimensions matérielle et symbolique. Nous analysons finalement l’état des lieux de l’éducation et la formation au Nord dans les référentiels, les pratiques et les expériences de formation en regard de l’éducation autochtone et l’éducation interculturelle.

Ce rapprochement peut aider à profiler un cadre d’études centré sur le sens du lieu pour mettre en perspective des enjeux d’identité et de territoire pour l’éducation à la nordicité. Cette communication permettra de discuter des tenants de l’élaboration et du développement de nouveaux repères pour l’acquisition de savoirs-clé et l’émergence de nouvelles compétences au Nord en plus d’attitudes aptes au renforcement de l’écocitoyenneté.