#Mon_oiseau_bleu de Philippe De Jonckheere : détournement et spontanéisme poétiques

Entre le 19 juin 2017 et le 9 avril 2018, Philippe De Jonckheere, connu pour le site Désordre auquel il a mis fin en avril de la même année (après plus de 15 ans de travail et d’amplifications), a mené un projet d’écriture journalière particulier : #Mon_oiseau_bleu – sous-titré : Poésie en open space. Détournant le fameux réseau social Twitter, il livre chaque jour, à travers des posts hébergés sur la plateforme Seen this, une série de haïkus peu conventionnels qui visent à retracer les faits saillants (ou dérisoires) de chacune de ses journées. Chaque livraison comprend un certain nombre de paragraphes, toujours composés de trois lignes, mais ne respectant pas forcément les règles métriques associées à la pratique littéraire d’origine nippone. Aussi, il s’agit de mettre en lumière la logique de l’écart mise en œuvre au sein de ce projet qui s'inscrit dans une perspective de critique des réseaux sociaux. Par ailleurs, en intégrant notamment slogans (politiques ou publicitaires), phrases stéréotypées, titres de journaux, nous verrons aussi comment De Jonckheere y déploie un regard autre sur le langage courant et donne à penser nouvellement ces paroles au sens éculé qui assaillent continuellement l’être humain à l’époque contemporaine. C’est également la dimension humoristique et ironique de son entreprise que nous tâcherons de faire ressortir. Participant de la logique de l’écart, elle irrigue ce projet qui bat en brèche « le diktat imposé par un web massivement dévolu à un usage mercantile et instrumental de la langue », pour emprunter une formule à Gilles Bonnet (2017).
Participant
UCLouvain
Doctorant

My Schedule

Add to Your Schedule