Charlotte Pescayre

Participates in 1 Session
Charlotte Pescayre Ethnologue, ingénieur de projets et artiste de cirque fildefériste. Titulaire d’une licence en Sciences Humaines et Sociales de l’Université Paris V René Descartes (2006), d’un Master Recherche « Espaces, Sociétés et Cultures des Amériques » (2012) et d’un Master Professionnel « Ingénierie de projets avec l’Amérique latine » (2011) à l’Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse, Université Toulouse-Le Mirail, ses recherches s’articulent autour des expressions spectaculaires et acrobatiques mexicaines et de la patrimonialisation de pratiques culturelles autochtones. Ayant également obtenu un diplôme professionnel d’artiste de cirque contemporain (spécialisée en danse sur fil) à l’École de cirque Vertigo (Italie), elle est fondatrice et directrice artistique de la compagnie Transatlancirque depuis 2010. Charlotte Pescayre est doctorante contractuelle en ethnologie dans le cadre du Labex « Les Passés dans le Présent » à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense et en Études Mésoaméricaines à l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM). Elle prépare une thèse intitulée « la maroma mexicaine à l’épreuve des processus de patrimonialisation » sous la direction de Philippe Erikson (LESC), Aline Hémond (UPJV), en cotutelle avec Guilhem Olivier (Universidad Nacional Autónoma de México). Elle est également associée au Centre d’Études Mexicaines et Centraméricaines CEMCA (UMIFRE 16) et au Consejo Nacional para la Ciencia y la Tecnología (Conacyt). PUBLICATIONS 2015 « La maroma mexicaine : enjeux d’un patrimoine métissé dans une nation pluriculturelle » in , La diversité des patrimoines : du rejet du discours à l’éloge des pratiques, de Daniela Moïsa et Jessica Roda, PUQ. « Traverser sur un fil. La maroma mexicaine contemporaine : patrimoine ou « cirque indigène », Terrain, nº 64. http://terrain.revues.org/15731 2012 « La création transculturelle face à la standardisation du spectacle : le processus de création de Transatlancirque à Mexico », in Essais, chroniques et témoignages. (c) Artelogie, n° 2, 2012. URL: http://cral.in2p3.fr/artelogie/spip.php?article98 Compte rendu. Irma PINEDA SANTIAGO, Doo yoo ne ga’bia’ De la casa del ombligo a las nueve cuartas, Mexico, Comisión Nacional para el Desarrollo de los Pueblos Indígenas, 2008 in Caravelle, nº 98, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2012, pp. 278-281.

Sessions in which Charlotte Pescayre participates

Tuesday June 7, 2016

9:00 AM
9:00 AM