10.00  Une ontologie du patrimoine : apport de la sémantique pour une construction argumentative de l’artefact patrimonialisé. Le cas de la base de données de Topic-Topos

Comme la visite guidée d’un site patrimonial s’appuie sur un récit mettant en œuvre des mécanismes énonciatifs et discursifs dont les enjeux sont son interprétation et son appropriation par les visiteurs, mais aussi l’intégration et la transmission de valeurs nouvelles lui conférant effectivement un statut particulier, la base de données d’un système d’exploitation patrimoniale peut être conceptualisée dans une visée argumentative en faveur de la patrimonialisation des objets référencés. 

Le projet Antimoine (Anthropologie des Territoires – lecture du patrimoine) envisage la patrimonialisation comme un processus de cinétisme culturel qui influe sur la signification de ses objets. À partir du modèle de description de la sémantique des possibles argumentatifs, il propose une ontologie, c’est-à-dire « une spécification explicite de [sa] conceptualisation ». Son originalité réside dans ce qu’elle ne se fonde pas sur les données référentielles de l’artéfact (date, auteur…), mais sur un ensemble d’hypothèses sur ce qui concerne les propriétés essentielles de l’artéfact et celles du patrimoine. 

Dans une première partie, nous proposerons un rapide état de l’art sur les ontologies d’objets patrimoniaux en nous interrogeant sur les implications cognitives des approches descriptives favorisées actuellement sur la construction des représentations de l’objet concerné par des utilisateurs. Dans un second temps, nous présenterons l’ontologie proposée dans le cadre du projet Antimoine. Pour cette présentation, nous nous situerons du point de vue de sa conceptualisation et non de sa réalisation technique avec comme fil directeur le lien entre dimension argumentative de l’ontologie et sens construit. 

Participant
Université de Nantes - CoDiRe (EA 4643)
PhD Candidate

My Schedule

Add to My Schedule as Favorite