Ndakinna-Notre territoire : hier, aujourd'hui et demain

What:
Paper
Duration:
30 minutes
Discussion:
0
Le Ndakinna est le territoire ancestral des Abénakis. Pour les Abénakis, le territoire est un espace qui inclut l'occupation physique, l'utilisation des ressources et la culture. Les Abénakis «les gens du pays de l'aube » ou « ceux qui vivent au levant » forment la Première Nation la plus méridionale de la côte de l'Atlantique. En général, on s'entend sur le fait qu'ils sont les descendants des peuples du Sylvicole supérieur ayant habité cette région avant l'arrivée des Européens (1000 à 1600). La Nation Abénakise empruntait les réseaux hydrographiques comme route nord-sud, afin de leur permettre de bénéficier d'un accès direct au fleuve Saint-Laurent, à des ressources naturelles diversifiées et de favoriser ainsi les échanges de biens avec d'autres groupes amérindiens, ou encore avec les Européens. Au début du 18e siècle et jusqu'à aujourd'hui, Odanak et Wôlinak, respectivement situées aux abords de la rivière Saint-François et Bécancour deviennent les plus grands établissements abénakis dans le Nord-Est. Cependant, les informations sur l’occupation humaine et les modes d’établissement et de prélèvement des ressources aux périodes préhistoriques et historiques du Ndakinna sont méconnus. Depuis 1979, le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki (GCNWA), mandaté par les Conseils des Abénakis d’Odanak et de Wôlinak, a comme mission d’assurer un avenir à la Nation Abénakise en proposant différentes études reliées à la documentation de son passé et la valorisation de sa culture. Dans le cadre de cette séance, nous présentons divers projets réalisés par le bureau du Ndakinna. du GCNWA. Le Bureau du Ndakinna s’acquitte du volet « représentation » de la mission du GCNWA en matière de territoire. Son rôle va, de porter la parole des deux communautés en cette matière, à la défense et à la promotion des droits et intérêts des Abénakis. La recherche est une activité importante du Bureau, que ce soit au niveau historique, anthropologique et environnemental, ce qui permet d’acquérir les connaissances nécessaires à une gestion durable et responsable du territoire ancestral : le Ndakinna.
Participant
INRS-ETE et Grand Conseil de la Nation Abénakis