Aline Hémond

Professeur en Anthropologie
Université de Picardie-Jules Verne
Participe à 2 sessions
Aline HÉMOND : professeur d’anthropologie à l’Université de Picardie-Jules Verne. Spécialisation : Anthropologue américaniste (Amériques du Centre et du Nord) ; sociétés nahuas du Mexique. Ma trajectoire de recherche se structure principalement autour de trois champs : l’anthropologie de l’art et des nouvelles productions plastiques indigènes : tradition, créativité, esthétique et processus identitaires (depuis 1988) ; l’anthropologie politique : pouvoir local, gouvernement coutumier et démocratie électorale (1998-2008) ; l’anthropologie du rituel : ethnicité, autochtonie et rituels agraires (2008-2014). Ainsi qu’un champs transversal : l’anthropologie de l’environnement : luttes environnementales et ethnothéories sur la nature. Depuis juin 2014, je commence un nouveau travail de terrain autour des mobilités artistiques indigènes entre le Mexique et les Etats-Unis (Chicago, New York), en lien avec des questionnements sur les patrimoines disséminés et la mondialisation comme ressource de légitimation pour les actions militantes. Je travaille également sur les recompositions patrimoniales dans la région nahuaphone du sud-ouest mexicain. Sur ces problématiques, je participe depuis 2013 à l’ANR Fabriq’AM « « La fabrique des “patrimoines” : mémoires, savoirs et politique en Amérique indienne aujourd’hui », Anath Ariel de Vidas (coord.), responsables axes : V. Vapnarsky, Gérard Coulomb, Isabelle Daillant (EHESS-CNRS-LESC). Principales publications : HEMOND, Aline, 2003. – Peindre la révolte. Esthétique et résistance culturelle au Mexique. CNRS Editions, Paris, 466 pp. [http://www.cnrseditions.fr/EthnologieAnthropologie/5176-Peindre-revolte-Aline-Hemond.html] [présentation de l'ouvrage]. HEMOND, A & Marguerite BEY (coord.), 1998. – Guerrero en movimiento, n° spécial de Travaux et Recherches dans les Amériques du Centre (TRACE), revue du Centre d’Etudes Mexicaines et Centraméricaines (CEMCA), juin 1998, n° 33, 89 p. HEMOND Aline & Pierre RAGON (eds.), 2001. – L’image au Mexique. Usages, appropriations et transgressions, CEMCA/L’Harmattan, Paris, 274 pp. RECONDO David & A. HEMOND (eds.), 2002. – Dilemas de la democracia en México: los actores sociales ante la representación política, CEMCA, Instituto Federal Electoral (IFE), Instituto Nacional de Estudios Históricos de la Revolución Mexicana (INEHRM), Mexico, 357 pp. DEHOUVE, Danièle, FRANCO, Víctor & Aline HÉMOND (coord.), 2006. – Multipartidismo y poder en municipios indígenas de Guerrero, CIESAS, Universidad Autónoma de Guerrero, Mexico, 406 pp. [http://books.google.fr] FRANCO, Víctor, DEHOUVE, Danièle & Aline HÉMOND, 2011. – Formas de voto, prácticas de las asambleas y toma de decisiones, un acercamiento comparativo [Formes du vote, pratique des assemblées et prise de décisions : une approche comparative], Víctor Franco Pellotier, Danièle Dehouve & Aline Hémond (ed.), Centro de Investigaciones y Estudios en Antropología Social (CIESAS), Centre d’Etudes Mexicaines et Centraméricaines (CEMCA), Mexico, 490 p. ISBN 978-607-486-155-6. HÉMOND Aline & Leopoldo TREJO, 2013. – De l’âtre à l’autel : nourritures rituelles amérindiennes (Mexique et Guatemala), n° thématique des Cahiers ALHIM (Amérique latine, Histoire et Mémoire), n° 25, premier semestre, revue de l’Université Paris 8 [URL : http://alhim.revues.org/4455]; version papier en préparation.

Sessions auxquelles Aline Hémond participe

samedi 4 juin, 2016

11h00
11h00

dimanche 5 juin, 2016