Édith Prégent

Doctorante en histoire de l'art et chargée de projets
Université du Québec à Montréal, Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, Musée régional de Vaudreuil-Soulanges
Participe à 3 sessions
Édith Prégent holds a degree in Civil Law from the University of Ottawa, is a doctoral student in Art History under the direction of Luc Noppen and the co-direction of Lucie K. Morisset, and researcher for the Urban Heritage Research Chair (School of Management, Université du Québec à Montréal).  Her field of research focuses on the patrimonialization of places of worship and more specifically on the religious objects preserved in situ using an approach favouring the value as a whole and the concept of the overall work.  As part of her research, she is the recipient of the Joseph-Armand Bombardier CGS Doctoral Scholarship.   Student member of the Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CÉLAT), she is also project manager at the Musée régional de Vaudreuil-Soulanges where she is responsible for the preservation and promotion of regional religious heritage.
Since 2011, Édith Prégent actively particpates in the regional inventorial project of cultural and built heritage of the region of Vaudreuil-Soulanges (Our heritage at the heart of our identity) arising from an innovative agreement between the Vaudreuil-Soulanges MRC, the Musée régional de Vaudreuil-Soulanges and the Canada Research Chair on Urban Heritage, ESG-UQAM.  She is also the Urban Summer School coordinator (2013-2015) developed in collaboration with the CRÉ du Haut-Saint-Laurent, the Musée régional de Vaudreuil-Soulanges and the Canada Research Chair on Urban Heritage, ESG-UQAM.  Since 2015, she is also the coordinator of the “Churches Plan” of the Vallée Haut-Saint-Laurent, in partnership with the five regional MRCs and the diocese of Valleyfield.  This two-year pilot project (2015-2017) involves over 86 churches.

***
Édith Prégent est détentrice d’une licence en droit civil de l’Université d’Ottawa, doctorante en histoire de l’art, sous la direction de Luc Noppen et la codirection de Lucie K. Morisset, et chercheure à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain (École des sciences de la gestion, Université du Québec à Montréal). Son champ de recherche porte sur la patrimonialisation des lieux de culte et plus particulièrement sur les objets religieux conservés in situ dans une approche privilégiant la valeur d’ensemble et le concept d’œuvre totale. Dans le cadre de ses recherches, elle est récipiendaire de la bourse Joseph-Armand Bombardier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Membre étudiant du Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CÉLAT), elle est également chargée de projets au Musée régional de Vaudreuil-Soulanges où elle s’occupe de la préservation et de la mise en valeur du patrimoine religieux de la région.
Depuis 2011, Édith Prégent participe activement au projet d’inventaire du patrimoine bâti et culturel de la région de Vaudreuil-Soulanges (Notre patrimoine au cœur de notre identité) issu d’une entente novatrice entre la MRC de Vaudreuil-Soulanges, le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, ESG-UQAM. Elle est également la coordonnatrice de l’École d’été du patrimoine (2013-2015) réalisée en collaboration avec la CRÉ du Haut-Saint-Laurent, le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges et la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain, ESG-UQAM. Depuis 2015, elle est aussi coordonnatrice du « Plan églises » de la Vallée Haut-Saint-Laurent, en partenariat avec cinq MRC de cette région et le diocèse de Valleyfield. Ce projet pilote se déroule sur deux ans (2015-2017) et concerne plus de 86 églises.

Sessions auxquelles Édith Prégent participe

lundi 6 juin, 2016

7h30
7h30