Chloé Faucompré

Pädagogische Hochschule Freiburg et Université de Haute Alsace de Mulhouse
Participe à 1 Item
  Communique le : mercredi 13h30-15h, Atelier 5 - B

Titre : Dépasser les frontières géographiques et mentales dans l’apprentissage de la langue du voisin

Résumé :
La région frontalière du Rhin Supérieur semble comporter les conditions idéales pour un enseignement/apprentissage optimal de la langue du voisin, puisque la coopération transfrontalière au sein de cet espace est institutionalisée, fonctionnant selon une logique top-down. Pourtant, l’apprentissage systématique de la langue parlée juste de l’autre côté de la frontière ne semble pas tenir compte des spécificités régionales que met à disposition ce contexte géographique particulier (Faucompré & Putsche, 2015), ni de l’influence négative de cette proximité avec la langue-culture voisine dans la tête des élèves et de leurs enseignants (Putsche, 2016; Raasch, 2002). Raasch (2005, 2008) a été le premier à proposer un modèle théorique en cinq étapes visant l’acquisition d’un compétence transfrontalière dans le cours de langue du voisin. Ce modèle, uniquement théorique, nous fournit déjà une idée bien définie des compétences essentielles à travailler dans les classes de langues des régions frontalières. Grâce à une coopération étroite avec des enseignants des deux côtés de la frontière, nous avons tenté de répondre à cette problématique en menant une recherche-action binationale, visant à concrétiser une approche didactique transfrontalière tenant compte de tous ces éléments.

L’objectif de cette communication est donc de mettre en avant les spécificités de l’enseignement/apprentissage de la langue du voisin dans le contexte géographique du Rhin Supérieur, ainsi que les possibilités concrètes, mais aussi les limites, que représente la réalisation et mise en pratique d’une approche didactique transfrontalière.


Faucompré, C. & Putsche, J. (2015). Les activités pédagogiques dans le cadre d'une didactique des langues en région frontalière: le cas d'un cours de français en 5. Klasse à Kehl, Bade-Wurtemberg. Les nouveaux cahiers d’allemand, 33(2), 161-176.

Putsche, J. (2016).  Qu’est-ce qu’une didactique des langues transfrontalière et comment conscientiser les enseignants de langues pour celle-ci ? Synergies Pays Germanophones, 9, 47-61. Récupéré du site de la revue : http://gerflint.fr/Base/Paysgermanophones9/putsche.pdf

Raasch, A. (2002). Europe, Frontiers and Languages. Guide for the Development of Language Education Policies in Europe – From Linguistic Diversity to Plurilingual Education. Strasbourg: Council of Europe. Retrieved from     https://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Source/RaaschEN.pdf

Raasch, A. (2005). Grenzkompetenz – Ein Weg nach Europa. Wissenschaften von der Sprache und Kontext-wissenschaften im Gespräch. Dans  D. Rudolph (Eds.), In Europa unterwegs. Grenzüberschreitende Modelle der Lehrerbildung im Zeichen von europäischen Identität, Kultur, und Mehrsprachigkeit. (pp. 119-129). Herbolzheim: Centaurus.

    Raasch, Albert. (2008). Von Baden-Württemberg nach Europa und zurück Sprachenlernen und Sprachenlehren als sprachenpolitisches Handeln. Synergies Pays Germanophones, 1, 21-40. Récupéré du site de la revue: https://gerflint.fr/Base/Germanie1/raasch.pdf  

Items auxquels Chloé Faucompré participe

mercredi juin 14, 2017

13h30
13h30