Flore JEAN-FRANÇOIS

Participe à 1 Item
  Communique le : mercredi 10h30-12h, Atelier 4 - C

Titre : Des frontières perméables en droit de l’environnement : une pluridisciplinarité tant nécessaire qu’enrichissante

Résumé :
À une heure où la Guadeloupe, comme de nombreuses régions du monde, se préoccupe de l’environnement notamment en raison de ses conséquences sur le climat, il importe de s’interroger sur la responsabilité environnementale se révélant au cœur de plusieurs disciplines, comme pour s’en enrichir et mieux dépasser leurs cloisons respectives, sans pour autant annuler leurs difficultés ou celles résultant de ladite interdisciplinarité. 

Cette réflexion qui se veut critique et objective, emprunte au droit privé, mais parfois au droit public, ou à des règlementations autonomes, et bien entendu, au droit de l’environnement, lui-même considéré comme mixte ou « droit-carrefour », en ce qu’il se situe à la frontière entre plusieurs disciplines.

L’exemple du secteur agroalimentaire, particulièrement rassembleur, démontre et illustre l’interdisciplinarité en droit de l’environnement, à l’instar des pollutions ignorant les frontières et les conflits de toutes natures : il fait irrésistiblement converger plusieurs disciplines et thématiques, en même temps qu’il les alimente. Il s’agit de sciences exactes, sociales, ou humaines, venant s’ajouter aux disciplines juridiques.

Enfin, la superposition des frontières ressort aussi de l’assiette géographique principale retenue : il faut tenir compte des contraintes inhérentes à ses spécificités, et des possibles répercussions juridiques de celles-ci — son insularité —, comme du fait qu’elle est à la fois caribéenne et européenne, selon l’approche choisie. 

  

Items auxquels Flore JEAN-FRANÇOIS participe

mercredi juin 14, 2017

10h30
10h30