Hannes Käckmeister

Université de Strasbourg et Université de Fribourg-en-Brisgau
Participe à 1 Item
  Communique le : mercredi 10h30-12h, Atelier 4 - B

Titre : Dépasser les frontières dans le domaine de la protection de l’enfance 

Résumé : Au moment où un enfant se retrouve en situation de danger ou risque de l’être et que ses parents n’ont pas la possibilité d’écarter ce danger ou pis encore, en sont à l’origine, l’État a pour devoir d’intervenir. Les frontières politicoadministratives, perçues comme traces ou lignes, marquent les limites de la souveraineté de ce dernier. En région transfrontalière, elles délimitent, partagent et déterminent lequel des pays frontaliers concernés est compétent et sur quelle base juridique le processus de protection de l’enfance doit s’effectuer. Néanmoins, cette perspective univoque de la frontière ne tient pas compte de la dimension transfrontalière, qui réunit les acteurs et les institutions nationales au-delà de cette ligne de démarcation et qui les pousse à entrer en contact les uns avec les autres et à créer un dialogue commun. De telles coopérations s’observent dans la région transfrontalière recouvrant le Département du Bas-Rhin en France et l’Ortenaukreis en Allemagne, notamment au travers de différents exemples tels que des couples franco-allemands qui divorcent et réclament l’autorité parentale, des enfants qui fuguent et se retrouvent dans l’autre pays ou encore, des mineurs non-accompagnés qui traversent la frontière pour des raisons diverses. Comment faire face à cette hybridité de deux systèmes, a priori, nationaux? Dans l’objectif de trouver des solutions à cette question et de construire un espace commun d’expertise au sujet de la protection de l’enfance sur le territoire Strasbourg-Ortenau, un groupe d’experts pluridisciplinaire et binational a été créé en 2014, rassemblant 20 professionnels provenant des deux côtés du Rhin. La communication que je propose présente les méthodes de travail au sein du groupe, en retraçant le passage des différentes expertises individuelles à une expertise collective, franco-allemande et transfrontalière. Enrichie par les résultats de mes travaux de recherche obtenus grâce à une méthodologie aussi fondée sur l’aspect qualitatif (observation participante et entretiens), la communication mettra en relief l’apparition de « nouvelles frontières » aux niveaux linguistique, « culturel », professionnel etc., tout en présentant simultanément les tentatives de les dépasser.  

Items auxquels Hannes Käckmeister participe

mercredi juin 14, 2017