Claire Labbez

ED180
Participe à 1 Item
  Communique le : mardi 10h30-12h, Atelier 2 - B

Titre : Vendre à l'étranger pour renforcer son statut local : le cas de la « mochila Wayuú »

Résumé :
« La mochila wayuú », un sac fabriqué artisanalement par les Wayuú, est devenu un accessoire prisé de par le monde. Alors que l'industrie de la mode nous conte une histoire de globalisation dans laquelle la consommation du centre serait le salut des marges, nous verrons comment ce commerce renforce quelques « princesses Wayuú » du nord de la Colombie. La péninsule de La Guajira est quadrillée de frontières administratives ineffectives (avec le Venezuela, entre municipalités, entre réserves indigènes) puisque les Wayuú bénéficient de la double nationalité, vivent de façon seminomade et pratiquent la contrebande dans l'indifférence générale. Cependant il existe une frontière bien plus efficiente mais beaucoup plus mouvante, entre Wayuú et alijunas (non-indigènes), une frontière sur laquelle règnent quelques femmes issues de familles de haut rang social. Elles utilisent les modalités alijunas (certification, formation, fédération, etc.) pour renforcer leur position et leur prestige local. Fortes du savoir-faire textile de l'élite Wayuú, elles en deviennent les représentantes et les garantes auprès de la société nationale et des acheteurs internationaux, reléguant la vitrine touristique à l'opportunisme et la précarité. Elles sont à la tête d'entreprises florissantes et font le pont entre des clients du monde entier et « leurs tisseuses », entre une Colombie éduquée et consommatrice et un peuple indigène qui connaît une grave crise économique et sanitaire.   

Items auxquels Claire Labbez participe

mardi juin 13, 2017

10h30
10h30