Manon Grandval

Université de Haute-Alsace
Participe à 1 Item
  

Choisir de mener sa recherche dans le domaine de la protection de l’enfance nous confronte à des difficultés relatives au contexte institutionnel dont notamment le secret et la discretion professionnels. Le chercheur doit faire preuve d’ingéniosité pour parvenir à accéder à la confiance des professionnels, pour que ceux-ci lui ouvrent les portes de leurs établissements et de leurs pratiques.

S’intéresser aux représentations des acteurs de terrain est essentiel pour appréhender la réalité sociale de la protection de l’enfance. Notre communication souhaite mettre en avant la dynamique relationnelle entre chercheurs et praticiens comme productrice de connaissances.

Les pratiques ne sont plus seulement des matériaux, elles offrent des ressources pour la recherche. Les professionnels sont objets, acteurs et destinataires de la recherche.

Le chercheur peut être médiateur du vécu des professionnels : il théorise et modélise les savoirs experientiels. C’est l’occasion pour les acteurs de terrain de se voir à travers le regard du chercheur. Cette médiation peut notamment se traduire par la mise en place d’ateliers de réflexion inter-professionnels dont nous présenterons les modalités. Cet outil permet à la recherche de prendre une tournure à la fois collaborative et formative dans laquelle la co-construction entre les professionnels de l’ASE et le chercheur est au cœur des savoirs.

Enfin, cette communication nous offrira l’opportunité de nous interroger sur la diffusion de la recherche en nous demandant : comment passer des savoirs produits à des savoirs communicables, compréhensibles et qui puissent faire l’objet d’une appropriation professionnelle.

                                                 

  

Items auxquels Manon Grandval participe

mercredi 14 juin, 2017

13h30
13h30