Partage d'expérience 1 : La classe du futur

Quoi:
Panel
Quand:
jeudi 7 nov.   04:00 PM à 05:00 PM (1 heure)
Où:
École de design, UQAM - Local DE-3550
Discussion:
0
Directeurs du projet:
  • Carlo Carbone, Professeur à l'École de design, UQAM, Canada
  • Alain Stockless, Professeur au département de didactique, UQAM, Canada
Étudiants participants:
  • Léonie Hottote, maîtrise en design de l'environnement, UQAM, Canada
  • Louise Malé-Mole, maîtrise en design de l'environnement, UQAM, Canada
  • David Allard Martin, maîtrise en design de l'environnement, UQAM, Canada
  • Jérémie Bisaillon, doctorat en éducation, UQAM, Canada
  • Edith Potvin-Rosselet, 3e cycle en éducation, UQAM, Canada
La Classe du futur est un projet de recherche-création mené conjointement par la Faculté des sciences de l'éducation et l'École de design à l'Université du Québec à Montréal, s'étant déroulé la semaine du 6 mai 2019.Le projet s’est articulé autour d’objectifs qui visent à concevoir un espace qui mettra de l’avant les conditions favorables pour apprendre. Le premier objectif du projet était de créer une synergie autour de l’expertise la Faculté des sciences de l’éducation et l’École de design pour concevoir et développer la classe du futur. Un second objectif fut d’amorcer une réflexion sur les espaces d’apprentissage innovants. Cette occasion fut unique et constitue une opportunité pour réfléchir à ce que pourrait être une classe du futur. Ainsi, une équipe d’étudiant.es ont innover en imaginant une classe ancrée dans le 21e siècle. De plus, les résultats de ces travaux pourront ensuite servir de modèle d’expérimentation pour la communauté éducative de l’UQAM.

  • L’objectif ? Imaginer une salle de classe dont l’infrastructure permet 1) de concevoir des activités d’apprentissage innovantes et 2) favoriser l’engagement des apprenants dans un processus d’apprentissage actif.
  • La méthode ? Une charrette de conception, vécue par cinq étudiants, afin d’élaborer une proposition réelle d’aménagement qui tient compte des contraintes spatiales de l’espace alloué au projet.
  • Les résultats ? D’abord, une esquisse qui propose et justifie des changements spatiaux afin de répondre aux besoins pédagogiques. Ensuite, l’émergence d’un modèle de conception de salles de classe qui soutiennent l’apprentissage actif. Finalement, une expérience collective et multidisciplinaire de recherche-création.