Beau Jeudi - Pour que le crime paye : l’influence dans le processus d’insertion professionnelle des apprentissages réalisés dans l’exercice d’activités criminelles

Cet événement est terminé.
2 mai 2019, 17h45 – 20h00.

2 mai 2019, 17h45 – 20h00
La période d'enregistrement est terminée

LOCAL: DS-M260 / Plusieurs auteurs soutiennent que le processus d’insertion professionnelle des jeunes adultes est complexe et multidimensionnel (Goyette et Turcotte, 2004 ; Trottier, 2001). Afin d’avoir une compréhension plus fine de ce processus, notamment chez de jeunes adultes, il importe de s’attarder sur leur rapport au travail (Dubar, 2001) et sur ce qui se déroule au sein de leurs différentes sphères de vie (Goyette et Turcotte, 2004). Au sein de la sphère de vie professionnelle plus spécifiquement, des activités liées à l’économie informelle qui comprend notamment des activités délinquantes et criminelles (Bureau et Fendt (2010) pourraient avoir une influence certaine sur le processus d’insertion professionnelle. Ici, des jeunes adultes, diplômés ou non peuvent être tentées de s’investir dans des activités délinquantes et criminelles pour pallier les difficultés liées à l’insertion sur le marché du travail (McCarthy et Hagan, 2004). Car, malgré le degré de dangerosité associé à l’exercice de ces activités, il est possible d’en retirer des avantages variés (Charrette, 2010), dont différents apprentissages et compétences. Encore aujourd’hui, le casier judiciaire constitue un enjeu important en ce qui a trait à l’employabilité auprès de la population judiciarisée (Pager, 2003). Pourtant, dans une perspective d’apprentissage tout au long et tout au large de la vie (Delors, 1996), les apprentissages réalisés dans des activités criminelles pourraient influencer le processus d’insertion professionnelle chez des jeunes adultes, voire pallier à l’impact souvent négatif que peut avoir le casier judiciaire sur leurs recherches d’emploi et leur insertion professionnelle. Cette conférence présente des résultats d’une recherche menée auprès de six jeunes adultes ayant exercé des activités criminelles pour en voir les apprentissages mobilisés ou susceptibles de l’être dans leur processus d’insertion dans un emploi légal. D’abord, nous nous pencherons sur les différentes étapes de cette recherche et présenterons plus explicitement les résultats obtenus auprès des participants quant à leurs enjeux d’insertion au regard de leur casier judiciaire et la mobilisation de certains des apprentissages réalisés au sein d’activités criminelles dans leur recherche et maintien en emploi. Puis, une activité d’intégration est proposée afin d’explorer de nouvelles avenues d’intervention possibles afin d’accompagner plus adéquatement ces populations vulnérables sur qui pèse souvent un regard normatif. LOCAL: DS-M260