Vous êtes connectés en tant qu'organisateur. Cette page est en cache jusqu'à Wed, 08 Dec 2021 15:56:05 GMT. Prévisualisez la dernière m-à-j en cliquant Rafraîchir.
Déconnecter

La résilience urbaine dans la région métropolitaine de Montréal : positionner les enjeux dans un contexte d’urgence climatique et de crise sanitaire

Thème:
Agir
Quoi:
Activités participatives
Quand:
10:30, mardi 15 juin 2021 EDT (1 heure 30 minutes)
Où:
  Session virtuelle
Cette session est dans le passé.
L'espace virtuel est fermé.
Comment:

Le dossier de la résilience urbaine s’est développé dans les villes il y a une dizaine d’années sous l’impulsion de grandes d’organisations internationales et de fondations (ONU, ICLEI, Fondation Rockefeller) et des politiques publiques nationales et régionales (au Canada et au Québec notamment). D’abord fortement lié à la capacité de réponse des villes face aux sinistres d’origine naturelle et climatique, la résilience urbaine s’est élargie pour inclure tout type de chocs (industriels, technologiques, sanitaires, économiques, socio-démographiques) et de stress (inégalités sociales, vieillissement des infrastructures et/ou de la population, changements climatiques, etc.).

Avec l’initiative 100 Resilient Cities, le développement de stratégies de résilience urbaine a pris son envol dès 2014 jusqu’à la fin du programme, en juillet 2019. En parallèle, le contexte d’urgence climatique s’est imposé avec force sur la scène municipale, ici comme ailleurs. Certaines stratégies de résilience avaient déjà prévu s’attaquer en priorité aux risques climatiques. Dans d’autres villes, dont Montréal, l’approche tous risques a été choisie pour assurer sa résilience.

Comment, dans ce contexte, mettre en œuvre des plans d’actions de résilience urbaine dans des villes confrontées à l’impératif de l’urgence climatique, mais aussi, depuis plus d’un an, à une crise sanitaire et économique aux impacts profonds et encore difficiles à cerner à moyen terme? Quels sont les défis pour les équipes de résilience dans les villes? Quelles stratégies de synergie sont développées avec le dossier de la transition écologique? Quels compromis doivent être fait? Quel argumentaire est utilisé pour défendre une approche tous risques en matière de résilience urbaine, en appui aux activités de sécurité civile, d’adaptation aux changements climatiques et de sécurité urbaine dans les villes? Cette session propose d’aborder ces enjeux avec les représentants de trois villes de la région métropolitaine, soit Montréal, Laval et Longueuil.

Participants :

· Sidney Ribaux, directeur, Bureau de la transition écologique et de la résilience, Ville de Montréal

· Louise Bradette, directrice, Bureau de la résilience municipale, Ville de Laval

· Jean Tremblay, conseiller, Bureau du développement social et communautaire, Ville de Longueuil

Animation :

· Yona Jébrak, professeure, Département d’études urbaines et touristiques, UQAM

Coordination :

· Irène Cloutier, conseillère, Bureau de la transition écologique et de la résilience, Ville de Montréal

Conférencier.ère
Ville de Montréal
Directeur du Bureau de la transition écologique et de la résilience
Maître.sse de cérémonie
Universite du Quebec à Montreal
Professeure
Conférencier.ère
Ville de Laval
Conférencier.ère
Ville de Longueuil
Conseiller en développement social