L'imaginaire paradoxal des villes occidentales: patrimoine, gentrification et résistances

Thèmes:
Heritage as an Agent of Change (Epistemologies, Ontologies, Teaching)Heritage Changes the Social OrderUrban HeritageTourismArchitecture and Urbanism
Quoi:
Regular session
Quand:
mardi 7 juin   09:00 AM à 12:30 PM (3 heures 30 minutes)
Mots-clés:
Heritage as an agent of changeEpistemologiesOntologiesTeaching
Discussion:
0
Si la ville moderne occidentale se transforme, sous l'action des aménageurs, en écho à des utopies, des programmes de développement et des intérêts économiques, on néglige trop souvent l'action quotidienne d'habitants et d'acteurs sociaux qui s'approprient les lieux et contribuent à les transformer. Dans cette mutation de la ville, le patrimoine se trouve à la croisée d'enjeux économiques et sociaux singuliers: d'une part il est convoqué par les aménageurs et les acteurs de la gentrification et du tourisme; d'autre part il est utilisé dans de multiples formes de résistances plus ou moins actives qui s'opposent à ces politiques d'aménagement. On pourrait croire que ces tensions qui s'exercent sur les transformations urbaines opposent deux modes patrimoniaux différents. Pourtant, dans un cas comme dans l'autre, ce sont souvent des récits assez voisins qui sont mobilisés, évoquant un imaginaire de la ville européenne largement partagé, au-delà des oppositions politiques et des stratifications sociales: nostalgie de la sociabilité populaire et ouvrière, vitalité de la rue qu’on cherche à retrouver, authenticité des paysages urbains ou industriels passés, etc. C'est ce paradoxe que nous souhaitons interroger dans cet atelier, à partir de présentations fondées sur des travaux ethnographiques ou historiques.
***
Contemporary towns are changing through the action of urban planners and engineers, responding to certain utopias, to urban development policies and economic interests, yet everyday commitment of inhabitants and various social actors who know the places and contribute to transform the towns are often neglected. In the deep mutations of urban landscapes and urbanity that we are witnessing, heritage plays a peculiar partition: on the one hand it is convoked by planners, architects and actors of the gentrification and of tourism, on the other hand it is used in the various forms of resistance for arguing against those policies. One might think that those issues on urban transformations would oppose two different ways of heritagization.  However, in each case, rather close tales of heritage are mobilized. They evoke an imagination of the European town that is largely shared, beyond political oppositions and social stratifications: nostalgia for the popular and the working class sociability, streets supposedly more lively, authenticity of former urban and industrial landscapes, etc. In this session, we aim to examine this paradox, working from ethnographic or historic presentations. 
Modérateur
université jean monnet
Professeur

Sous items

Mon horaire

Ajouter à votre horaire