15.30  L'écriture patrimoniale de la déportation

Quoi:
Paper
Quand:
11:00, samedi 4 juin 2016 (30 minutes)
Discussion:
0

Dans le cadre de la séance Les patrimoines sensibles : temps, récit, performance, nous souhaitons interroger l’écriture patrimoniale de la déportation au musée. Adoptant une approche multidisciplinaire dans une perspective critique des processus de patrimonialisation, nous souhaitons discuter des effets d’une patrimonialisation de la déportation sur les acteurs impliqués et sur la société contemporaine dans laquelle elle s’inscrit. Début 2006, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère en France a décidé de repenser son espace dédié à la déportation au sein de son exposition de longue durée. Pendant deux ans un processus de muséologie participative intégrant les témoins de cette période historique, les muséologues et les historiens a permis de réaliser une patrimonialisation de cette mémoire sensible. Au delà du nouvel espace d’exposition réalisé et ouvert en 2008, nous avons pu observer un nouveau partage d’autorité entre les différentes communautés mémorielles concernées. Il est ainsi possible de penser la déportation non en terme de concurrence des mémoires, mais en terme de partage d’expériences mémorielles différentes qui établit les bases d’une construction possible de valeurs communes. 

À partir de ce terrain de recherche et des résultats que nous avons avancé nous questionnerons le processus de patrimonialisation de mémoires sensible sous deux angles : D’une part, est-il possible de réaliser une écriture juste de ces événements historiques sensibles ? Nous aborderons la notion de juste dans une recherche d’un équilibre entre histoire, mémoire et oubli. Nous interrogerons notamment les conditions de possibilité de cette écriture juste, la place faite aux bourreaux, et la notion d’engagement. Et d’autre part, comment le patrimoine sensible fait-il coexister trois temporalités ? Passé, présent et futur traversent le processus de patrimonialisation en proposant non seulement une compréhension de l’événement historique sensible mais également une ouverture à l’agir.

Participant
Chercheure indépendante, Commissaire d'exposition et Chargée de cours

Mon horaire

Ajouter à Mon Horaire comme Favoris