Les retours d'expérience: un ingrédient indispensable d'une reconstruction résiliente?

What:
Communications libres
When:
9:00, Friday 18 Jun 2021 EDT (1 hour)
Where:
  Virtual session
This session is in the past.

Click below to enter the virtual room.

Enter virtual room

Le groupe de recherche d'Isabelle Thomas, professeure d'urbanisme à Université de Montréal, mène depuis plusieurs années des recherches sur le retour d'expérience (REX) des inondations du printemps 2017 en collaboration avec le Ministère de la Sécurité publique (MSP).

Le REX est une méthode de gestion visant à tirer des leçons des expériences vécues. Puisque le Québec ne dispose pas d'une méthodologie de retour d'expérience portant sur les quatre phases de la gestion du risque d'inondation (prévention, préparation, intervention, rétablissement), le projet a consisté tout d'abord à développer une telle méthodologie qui soit adaptée àla réalité québécoise, puis à appliquer certains aspects de cette méthodologie à des études de cas. Ce projet s'inscrit dans le contexte de l'objectif 3.5 de la Politique québécoise de sécurité civile qui appelle à "Reconnaître et diffuser les bonnes pratiques, réaliser des retours d'expérience et en tirer les enseignements appropriés".

Les municipalités de Gatineau et de Deux-Montagnes seront présentées puisque nous croyons particulièrement intéressant d'analyser les dispositions permettant de déroger à l'application du Décret relatif à la déclaration d'une zone d'intervention spéciale sur le territoire de 210 municipalités touchées par les inondations survenues au printemps 2017 pris par le gouvernement le 19 juillet 2017 et leurs conséquences. Nous expliquerons les effets du décret et des dérogations accordées sur la résilience des territoires. Ce travail de recherche s'est effectué à partir de la consultation de différentes sources d'informations (rapports, banques de données, cartographie), mais également en interviewant les différents acteurs et citoyens impliqués.

Les conclusions du projet permettent non seulement au Québec de développer une méthode de retour d'expérience des inondations appropriée à son contexte, mais également de tirer des leçons en matière d'aménagement du territoire à la suite des inondations de 2017. Un retour d'expérience réalisé à Sainte-Marthe-sur-le-Lac et un réalisé sur le projet Matra à Romorantin seront abordés afin de mettre en lumière la diversité des enjeux, temporalités et sujets pouvant faire l'objet d'une telle démarche.

Speaker
Université de Montréal
Speaker
Ministère de la Sécurité publique
Conseiller en gestion de risques liés aux inondations