Les aléas et la résilience

Thème:
VSD
Durée:
1 heure
Où:
  Session virtuelle

Cliquez ci-dessous pour entrer dans l'espace virtuel.

Entrez dans l'espace virtuel

Cette communication ressort quelques caractéristiques de la résilience et des aléas. En effet la résilience est comparée à un labyrinthe simple ou complexe demandant un engagement effectif, individuel ou collectif, national ou international. Comment être résilient face à des aléas? Le chemin choisi pour aller vers une résilience peut rencontrer d’autres aléas. Cesderniers peut être identique à l’aléa de départ ou différent, voire même complexe. Ensuite, la communication analyse des expériences de vie sur les aléas et la résilience pour dire que certains aléas sont spécifiques à un lieu donné et à la différence d’autres qui peuvent se propager rapidement et atteindre tous les continents. À telle enseigne que même les technologies les plus sophistiquées n’arrivent pas souvent à les surmonter. Tel est le cas avec la pandémie du covid19. Par ailleurs, la communication suscite également des idées qui portent à réflexion. En effet, le ou les choix de stratégies de résilience pour surmonter ces aléas dépendent énormément de la compréhension ou de l’appréhension de l’aléa parle individus. Notre sensibilitén’étantpas pareille, on ne réagit forcément pas de la même manière. Ainsi, est-ce qu’emmener d’abord chaque personne a développé une résilience personnelle ne rendrait-il pas la tâche plus facile pour atteindre une résilience communautaire, organisationnelle, sociétale ou régionale? Une résilience demande des actions souvent simples, mais adaptées aux conditions de vie réelle de la population.Face aux aléas, la résilience doit être vue plutôt sous l’angle d’un départ non pas d’une arrivée. À l’arrivée on se repose. Par contre, un départ on le prépare à court, moyen ou long terme pour éviter des désagréments. Au terme de cette communication on peut retenir que la résilience c’est comprendre les aléas et leurs effets, apprendre à les maitriser, agir pour le bien-être des populations et mobiliser les ressources continuellement.


Conférencier.ère
Université NANGUI ABROGOUA
Enseignante-chercheure

Documents