Les effets des changements climatiques et la santé et sécurité des travailleurs

Thèmes:
ComprendreMobiliser
Quoi:
Communications libres
Quand:
11:00, lundi 14 juin 2021 EDT (1 heure)
Où:
  Session virtuelle
Cette session est dans le passé.

Cliquez ci-dessous pour entrer dans l'espace virtuel.

Entrez dans l'espace virtuel

Les conséquences de la hausse des températures et la survenue d’événements météorologiques extrêmes sont déjà visibles dans plusieurs secteurs de l’économie et entraînent déjà des préoccupations quant à la santé et la sécurité des travailleurs. Par leurs obligations professionnelles, les travailleurs sont exposés de façon plus longue et plus fréquente aux conditions météorologiques et climatiques contrairement à la population qui peut, généralement, s’y soustraire.

L’objectif de cette communication est de présenter les bases d’une stratégie de transfert de connaissances permettant de partager et de transmettre les résultats d’études, financées par l’IRSST, sur les effets des changements climatiques et la santé et la sécurité des travailleurs. Les études retenues sont : Adam-Poupart et coll. (2013, 2015), Truchon et coll., (2013), Zayed & Adam-Poupart (en cours).

Les principaux éléments de la stratégie de transfert de connaissances sont :

  1. Les expositions et risques professionnels
    Les vagues de chaleur, les polluants de l’air, les rayonnements ultraviolets, les événements météorologiques extrêmes, les maladies vectorielles transmissibles et les zoonoses ;

  2. Les secteurs d’emploi les plus à risque
    Les travailleurs qui exercent un emploi à l’extérieur et qui nécessite un effort physique, tel que les travailleurs de la construction, de l’agriculture et de la pêche. Les travailleurs qui sont à l’intérieur et où la température ambiante est élevée, telle que les fonderies, les mines, certains chantiers ;

  3. Les mesures d’adaptation
    Ce projet est en cours, mais permettra de faire une liste exhaustive des mesures d’adaptation par secteur d’emploi les plus à risque.

Finalement, le travail de collaboration et la complémentarité des partenaires institutionnels telle que l’Institut national de santé publique (INSPQ) et le Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT) pour la mise en place de cette stratégie de transfert de connaissances seront abordés.


Conférencier.ère
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité du travail
Conseillère en mobilisation

Documents

Présentation (1003.6KB)