Patrimoine industriel et construction culturelle des corps

What:
Regular session
When:
1:30 PM, Wednesday 31 Aug 2022 (1 hour 30 minutes)
Breaks:
Break   03:00 PM to 03:30 PM (30 minutes)
How:

Les friches industrielles sont devenues des figures urbaines ordinaires et témoignent, dans les anciennes puissances industrielles mais aussi dans les pays du Sud, des transformations du tissu urbain ainsi que du fait qu’il y ait processus de qualification, déqualification et, parfois, requalification de ces lieux. Les transformations qui les caractérisent structurent aujourd’hui d’indéniables enjeux politiques, sociologiques, spatiaux et culturels.

Dans le cadre de ce congrès dont la thématique générale est « Le patrimoine industriel rechargé : nouveaux territoires, cultures changeantes », cette session se propose d’explorer un pan assez souvent négligé par cette production scientifique, celui liant le patrimoine industriel et la construction culturelle des corps. Dit autrement, il s’agit ici d’interroger le patrimoine industriel comme espace et lieu de construction sociale des corps. Deux perspectives majeures sont ainsi mises en exergue et sollicitent, chacune ou ensemble, des contributions à cette session régulière. Dans un premier temps, le patrimoine industriel apparait comme l’espace où, directement via la mobilité par des usages physiques (i.e. par le biais des activités ludiques, récréatives et sportives), se construisent des corps et des représentations sociales de ces corps, souvent perçu sous l’ordre de l’utilité ou de l’efficacité (i.e. dans le parkour) ou encore sous l’ordre de la mise en scène, le patrimoine

industriel devenant le décor pour exprimer un corps puissant et/ou performant (i.e. dans le street work out ou dans l’urbex). Dans un second temps, la mobilisation du patrimoine industriel se fait indirectement par le façonnage des corps induit par les pratiques alimentaires, jardinières ou autres qui se développent dans ces lieux et participent de leur transformation ou de leur régénération (i.e. food courts, halles gourmandes, cuisine collaborative et participative, jardins communautaires, etc.).

Il ne s’agit évidemment pas de suggérer une forme de capacité spatialiste qui ferait de l’espace – ici le patrimoine industriel - une donnée exclusivement déterminante des comportements sociaux mais plutôt de se placer dans la perspective ouverte par Maurice Halbwachs et trop rapidement refermée par ses successeurs. Ainsi que le suggère l’auteur de la « morphologie sociale » (1938), il s’agit de porter le regard scientifique sur les rapports qu’entretiennent les groupes sociaux avec leurs espaces. Ici, l’espace n’est pas qu’une simple variable d’analyse des faits sociaux parmi d’autres variables mais il forme, avec le temps et le langage, l’un des trois cadres sociaux fondamentaux de « la mémoire collective » (Halbwachs, 1950). La relation du fait social au fait spatial – et présentement l’« espace matière » - se schématise sous la forme d’un dialogue dont les structures sociales sont le produit. Il s’agira conséquemment de questionner l’interaction entre la société et la matière - ici le patrimoine industriel -, et il nous apparait que, dans l’inspiration d’Elias (1986) et de Le Breton (2008), le corps est un médium pertinent pour interroger cette matérialité du social. Dans la mesure où il existe un rapport étroit entre les habitudes sociales et l’aspect des lieux où l’on vit (Halbwachs, 1950) qui restent chargés de la mémoire de ceux qui les ont précédés, et où le corps est par excellence le médium d’interaction à l’environnement, il nous semble alors original et pertinent de solliciter ici des propositions sur les usages et la construction culturelle des corps dans les espaces et les lieux du patrimoine industriel.

Moderator
ULCO (Université Littoral - Côte d'Opale)
Professor

Sub Sessions

Session detail
Allows attendees to send short textual feedback to the organizer for a session. This is only sent to the organizer and not the speakers.
To respect data privacy rules, this option only displays profiles of attendees who have chosen to share their profile information publicly.