Passer au contenu de la page principale

Annie Ouellet

Doctorante en géographie
Université d'Angers - UMR CNRS 6590 ESO
Participe à 1 Session
Après un parcours universitaires de cinq années en géographie à l’université Rennes 2, Annie Ouellet a entamé en 2013 une thèse de doctorat dans cette même discipline, au sein de l’UMR 6590 CNRS ESO (Espaces et Sociétés) à l’université d’Angers. Ses travaux s’intéressent principalement aux rapports à l’espace et à la coprésence des habitants (temporaires ou permanents) au sein d’espaces urbains centraux soumis au double-processus de patrimonialisation et de mise en tourisme. Dans ce but, elle interroge les représentations, les pratiques ainsi que les modalités par lesquelles ces « êtres-habitant » s’approprient ces espaces. Alors que de nombreux travaux se sont penchés sur les « hauts lieux » du tourisme mondial ainsi qu’aux métropoles touristiques et à la façon dont ils mobilisent leurs ressources patrimoniales au profit du développement touristique, ses recherches interrogent un contexte spatial encore relativement peu abordé en lien avec ses questions, soit les petites villes. En ce sens, sa recherche doctorale cherche à dégager des éléments de compréhension relatifs à l’évolution et au fonctionnent des lieux urbains patrimoniaux connaissant une fréquentation touristique moins forte et davantage marquée par la saisonnalité. Publication (revue à comité de lecture) OUELLET Annie (2015), « Dinan en représentation(s). Patrimonialisation et mise en tourisme d’une petite ville historique de Bretagne », in Norois, n°234, p.47-63 Communications dans des colloques internationaux OUELLET Annie (2015), « Patrimonialisation et mise en tourisme : une double-entrée pour questionner le rapport à l’espace et au temps », communication au colloque international « Un monde urbain sans épreuve de l’espace-temps ? Les faits de distance au XXIe siècle », INRS, Montréal, 21 au 23 octobre 2015 OUELLET Annie (2015), « Quand les résidents «jouent les touristes» et que les touristes veulent «sortir de leur rôle»… Apports et limites de l’utilisation de l’outil photographique auprès de résidents permanents et de touristes au sein d’un espace mis en tourisme et en patrimoine », communication au 4e colloque sino-européen du tourisme « Épistémologie et recherches en tourisme », Angers, 1er au 3 juillet 2015 OUELLET Annie (2014), « « Habiter une carte postale » Regards de résidents sur une ville mise en tourisme…et en images », communication au colloque international « Communication touristique : stratégies, acteurs et territoires », Vannes, 3 et 4 avril 2014

Sessions auxquelles Annie Ouellet participe

Dimanche 5 Juin, 2016

Fuseau horaire: (GMT-05:00) Eastern Time (US & Canada)

Sessions auxquelles Annie Ouellet assiste

Vendredi 3 Juin, 2016

Fuseau horaire: (GMT-05:00) Eastern Time (US & Canada)
17:00
17:00 - 19:30 | 2 heures 30 minutes
Festive Event

Samedi 4 Juin, 2016

Fuseau horaire: (GMT-05:00) Eastern Time (US & Canada)
9:00
9:00 - 10:00 | 1 heure
Public event
Simultaneous translation - Traduction simultanée

What if we changed our views on heritage? And if heritage has already changed? While, on the global scene, states maintain their leading role in the mobilization of social and territorial histories, on the local scale, regions, neighbourhoods and parishes have changed. Citizens and communities too: they latch on to heritage to express an unprecedented range of belongings that no law seems to be able to take measures to contain, often to the discontent of...

Lucie Morisset

Modérateur.rice
18:30
18:30 - 20:00 | 1 heure 30 minutes
Public event
Simultaneous translation - Traduction simultanée

Most of what we experience as heritage emerges into conscious recognition through a complex mixture of political and ideological filters, including nationalism.  In these processes, through a variety of devices (museums, scholarly research, consumer reproduction, etc.), dualistic classifications articulate a powerful hierarchy of value and significance.  In particular, the tangible-intangible pair, given legitimacy by such international bodies as UNESCO, reproduces a selective ordering of cul...